Informations COVID

Offres d'emploi

Standard 01 43 86 20 00

Les Hôpitaux Confluence s’engagent pour un lien ville-hôpital renforcé

illustration Les Hôpitaux Confluence s’engagent pour un lien ville-hôpital renforcé

Le mercredi 23 mars 2022, la gouvernance des Hôpitaux Confluence Val-de-Marne-Essonne qui rassemble les Centres Hospitaliers Intercommunaux de Créteil (CHIC) et de Villeneuve-Saint-Georges (CHIV) a convié les quatre communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS) du Val-de-Marne, ainsi que le président du conseil départemental de l’ordre des médecins à un dîner d’échange pour favoriser le lien ville-hôpital sur le territoire.

Le Groupement Hospitalier de Territoire (GHT) Hôpitaux Confluence est le premier à mettre en place ce type de collaboration dans le Val-de-Marne.

 

Etaient représentés à cette rencontre la CPTS de Sucy-Noiseau, la CPTS de Champigny-sur-Marne, la CPTS Unifiée des Boucles de Marne qui rassemble les communes de Créteil, Bonneuil, Maisons-Alfort et une partie de Saint-Maur-des Fossés et la CPTS OCTAV qui correspond aux communes d’Orly, Choisy-le-Roi, Thiais, Ablon-sur-Seine et Villeneuve-le-Roi. Excusée lors de cette première rencontre, la CPTS de St Maur-des-Fossés a également été associée à cette initiative. Soit un territoire de 13 communes qui correspond à une population de plus de 450 000 habitants.

UNE FEUILLE DE ROUTE AMBITIEUSE AUTOUR DE SIX AXES

Au terme d’échanges particulièrement riches, les acteurs de terrain ont pris acte ensemble de la nécessité d’un décloisonnement plus important des acteurs de la santé entre la ville et l’hôpital sur le territoire. Cet enjeu essentiel de santé publique, préconisé par le quatrième pilier du Ségur de la Santé : « Fédérer les acteurs de la santé dans les territoires au service des usagers », a réuni tous les participants autour d’une mission : l’amélioration du parcours de soin des patients.

Le principe d’une feuille de route commune ambitieuse à construire a été acté. Elle est organisée autour des six axes de travail suivants :

  • La communication et le partage sécurisé de l’information entre les professionnels de santé avec l’utilisation de la télé-expertise
  • L’évaluation commune des pratiques et une coopération de recherche renforcée
  • L’amélioration du parcours patient ville-hôpital avec notamment l’organisation d’entrées directes et l’anticipation des sorties au domicile
  • La formation initiale et continue : pour les internes des hôpitaux, par la création de postes d’assistants partagés et par l’invitation aux réunions de « staffs » des différents services ou encore aux Réunions de Concertation Pluridisciplinaire (RCP)
  • La prévention des maladies chroniques et l’éducation thérapeutique du patient
  • Le renforcement de la conciliation médicamenteuse autour d’un meilleur partage d’informations et d’une amélioration de la coordination des différents professionnels autour du patient

Cette feuille de route permettra de renforcer le rôle des CPTS et des GHT dans la coordination territoriale de prise en charge des populations sur le territoire. Créés en 2016 par la loi de modernisation du système de santé, ces outils ont en effet pour vocation de consolider la coopération entre les différents acteurs de la santé au niveau territorial.

SIX GROUPES DE TRAVAIL COMMUNS

Chaque axe est porté par un groupe de travail composé d’un représentant de chaque CPTS ; d’un représentant médical désigné par les présidents des commissions médicales d’établissement (CME) du CHIC et du CHIV ainsi que d’un représentant de la direction des Hôpitaux Confluence.

Ces groupes de travail se réuniront respectivement d’ici à la fin du mois de juin 2022 pour apporter leur contribution à cette feuille de route qui permettra à court et moyen terme de structurer davantage le lien ville-hôpital au bénéfice d’une meilleure prise en charge du patient sur notre territoire.

Vous pouvez télécharger le communiqué de presse ICI.