Offres d'emploi

Standard 01 43 86 20 00

Démarche qualité

Droit à la qualité – sécurité des soins

La politique Qualité du Centre Hospitalier Intercommunal Lucie et Raymond AUBRAC (CHIV) est le reflet de son engagement dans une démarche d’amélioration continue et pérenne de la qualité et de la gestion des risques. Elle est construite à partir des recommandations de l’HAS et de l’ARS. Elle a pour objectif  la sécurité et la satisfaction des patients. Elle nécessite la mobilisation de tous les professionnels pour atteindre les objectifs fixés.

Principaux axes de la qualité et de la sécurité des soins

Elle vise à intégrer le management de la qualité sécurité dans le management stratégique de l’établissement pour le rendre pérenne et continu. Elle se décline en quatre axes :

  • Management par la Qualité Gestion des risques
  • La patient notre priorité
  • La qualité, notre engagement
  • La sécurité, une culture à renforcer

Cette politique est évaluée régulièrement par le groupe qualité gestion des risques du CHIV et présentée en instance.

Certification

A l’instar de tous les établissements de santé, le CHIV est engagé dans la démarche de certification par la Haute Autorité de Santé. L’établissement a été certifié en 2014 pour la 3ème fois.  Un travail permanent sur les différentes thématiques développées par la HAS est réalisé par les professionnels. 

Thématiques HAS :
Management stratégique, gouvernance
Qualité de vie au travail
Management de la qualité et des risques
Gestion du risque infectieux
Droits des patients
Parcours du patient
Prise en charge de la douleur
Prise en charge et droits des patients en fin de vie
Dossier patient
Identification du patient à toutes les étapes de sa prise en charge
Management de la prise en charge médicamenteuse du patient
Biologie médicale & Imagerie
Prise en charge des urgences et des soins non programmés
Management de la prise en charge du patient au bloc opératoire
Management de la prise en charge du patient dans les secteurs à risque
Don d’organes et de tissus à visée thérapeutique
Gestion des Ressources Humaines
Gestion des Ressources financières
Gestion du Système d’information
Processus logistiques

Vigilances sanitaires

La gestion des vigilances sanitaires participe à la qualité des soins et à la satisfaction des patients et du personnel de santé.

Les différentes vigilances
La pharmacovigilance : surveillance des effets indésirables des médicaments.

L’hémovigilance : surveillance des effets inattendus ou indésirables résultant de l’utilisation thérapeutique des produits sanguins labiles.

La matériovigilance : surveillance des incidents ou des risques d’incidents pouvant résulter de l’utilisation des dispositifs médicaux (contact : materiovigilance@chiv.fr).

La réactovigilance : surveillance des incidents ou des risques d’incidents pouvant résulter des dispositifs médicaux de diagnostic in vitro.

L’infectiovigilance : Les infections nosocomiales sont des infections acquises à l’hôpital à partir de microbes présents dans le corps ou dans l’environnement (air, eau…).Des mesures de prévention permettent de réduire ces complications au maximum si elles sont rigoureusement appliquées. Les personnes aux défenses immunitaires diminuées nécessitant des soins particuliers (réanimation, actes chirurgicaux, chimiothérapie…) sont plus à risque que les autres.Conformément aux dispositions du décret du 6 décembre 1999, l’établissement a mis en place une organisation destinée à lutter contre le risque infectieux : mesures d’hygiène, élaboration de protocoles, formation des personnels, réalisation d’enquêtes, lutte contre les infections nosocomiales et les bactéries multirésistantes, contrôles de l’environnement.
Pour coordonner et mettre en oeuvre ces mesures, notre établissement a un Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales (C.L.I.N.), aidé par une équipe opérationnelle en hygiène hospitalière (contact : unite.hygiene@chiv.fr).
Si votre état de santé nécessite des précautions particulières, nous vous demandons, ainsi qu’à vos visiteurs, de les respecter, en particulier le lavage des mains ou le port d’une tenue spéciale. Le personnel soignant est à votre disposition pour vous donner toute information.

La biovigilance : surveillance des risques liés à l’utilisation à des fins thérapeutiques d’éléments et produits issus du corps humain tels les organes, les tissus, les cellules, et le lait maternel à usage thérapeutique.

L’identitovigilance : système de surveillance et de gestion des risques et erreurs liés à l’identification des patients

Les indicateurs de qualité et de sécurité des soins

Le ministère chargé de la santé et la haute autorité de santé (HAS) mettent en oeuvre un recueil d’indicateurs de qualité des soins dans les établissements de santé :
⇒ Indicateurs portant sur la lutte contre les infections nosocomiales
⇒ Indicateurs de qualité de prise en charge du patient (tenue du dossier patient, délai d’envoi des courriers en fin d’hospitalisation, mesure de la douleur, dépistage des troubles nutritionnels, dossier anesthésique…)

Ces évaluations sont réglementaires. Elles sont nationales, évolutives et complétées par des actions locales en lien avec l’évaluation des pratiques professionnelles

Télécharger les indicateurs nationaux de qualité et de sécurité des soins du CHIV

 

L’avis des patients : un critère fondamental de la politique qualité

Au delà des indicateurs officiels, votre avis sur la qualité de votre séjour est important et ne peut que favoriser l’amélioration permanente des séjours. Vous pouvez nous faire part de vos appréciations et suggestions par les moyens suivants :

Questionnaire de satisfaction

Il est remis à chaque patient hospitalisé et  est également disponible sur la page d’accueil du site internet. Il constitue un instrument de mesure de la satisfaction des usagers de l’hôpital.

Participation à l’enquête nationale E-SATIS

Dans le cadre de cette enquête, vous serez invités par mail à donner votre point de vue sur la qualité de votre prise en charge via un questionnaire en ligne totalement anonyme. Vous contribuerez aussi au calcul d’un indicateur national de la satisfaction des patients hospitalisés.

Patient traceur

Il s’agit d’une méthode de la Haute Autorité de Santé ayant pour but d’évaluer la qualité « réelle » pour le patient. Son principe : un expert récupère un dossier de patient actuellement hospitalisé. Il réunit les professionnels impliqués dans la prise en charge et, à la lecture du dossier, évalue la qualité des processus concourant à la qualité des soins. Il interview ensuite le patient pour connaître son ressenti.

Participation du patient pendant le  séjour  (selon méthode du patient du patient traceur)

L’établissement a mis en place un programme de participation du patient pendant le séjour selon la méthode du patient traceur. Ainsi des professionnels peuvent solliciter votre témoignage et vos appréciations afin d’évaluer en temps réel la qualité de votre prise en charge.  Si vous souhaitez vous exprimer sur votre parcours de soins, votre expérience de patient peut être recueillie pendant votre hospitalisation.  N’hésitez pas à le faire savoir au cadre de santé de votre service.

La commission des usagers (CDU)

Cette commission  est installée dans chaque établissement de santé public et privé pour représenter les patients et leur famille , et renforcer la place des usagers dans le secteur sanitaire.
Ses compétences :
– Participer à l’élaboration de la politique menée dans l’établissement en ce qui concerne l’accueil, la prise en charge, l’information et les droits des usagers.
– Être associée à l’organisation des parcours de soins ainsi qu’à la politique de qualité et de sécurité élaborée par la commission ou la conférence médicale d’établissement (CME).
– Se saisir de tout sujet portant sur la politique de qualité et de sécurité, faire des propositions et être informée des suites données.
– Être informée des événements indésirables graves (EIG) et des actions menées par l’établissement pour y remédier.
– Recueillir les observations des associations de bénévoles dans l’établissement.
– Proposer un projet des usagers exprimant leurs attentes et leurs propositions après consultation des représentants des usagers et des associations de bénévoles.

Semaine de sécurité du patient

Chaque année, l’établissement participe à la semaine de sécurité du patient sur des thématiques variées. Vous pouvez être amené à collaborer à différents projets sous forme d’enquêtes ponctuelles.